• Originaire de la vallée d’Emme en Suisse, l’emmental est un fromage fabriqué à partir du lait de vache. On le reconnait à sa pâte ferme et moelleuse, sa couleur jaune paille et surtout à ses « yeux »  (les gros trous qui caractérisent sa pâte).

    Historique

    L’emmental a été fabriqué pour la première fois en Suisse au XVe siècle. C’est seulement au XIXe siècle que la production de ce fromage à pâte cuite pressée a débuté en France.  Aujourd’hui, de nombreux pays européens en fabriquent à l’échelle industrielle, à l’instar de l’Allemagne, des Pays-Bas, de la Finlande et du Danemark.

    Fabrication de l’emmental avec Délices d’Annie

    Pour fabriquer de l’emmental, on utilise du lait cru de très bonne qualité. Pour une meule de 80 kg, il faut environ 1000 litres de lait. Après l’opération de soutirage, le caillé est pressé énergiquement pendant près de 5 heures jusqu’à ce qu’il devienne une masse homogène. Cette pâte est immergée dans de la saumure pendant 48 heures afin d’obtenir le fromage en blanc.

    L’affinage de l’emmental

    L’affinage de l’emmental est long, car elle dure entre 7 semaines et 12 semaines. Ceci s’effectue en 2 phases : le séjour en cave froide (entre 10°C et 15°C) et le passage en cave chaude (entre 21°C et 23°C). Durant cette période, l’affineur procède au suivi quotidien de la fermentation en retournant régulièrement les meules et en surveillant la formation des « yeux » ainsi que le développement des arômes fruités typiques de ce fromage. Pour ce faire, il utilise une petite sonde de dégustation. Le processus de maturation se poursuit ensuite dans une cave plus froide.

    Dégustation de l’emmental avec Délices d’Annie

    On utilise l’emmental dans différentes préparations culinaires, en particulier dans les plats de gratin. On peut aussi le manger nature ou l’utiliser pour garnir les sandwichs.

    Si vous recherchez des produits au fromage pour agrémenter vos cocktails, Délices d’Annie vous propose des flûtes feuilletées à l’emmental et des mini cakes salés à l’emmental, au jambon et aux olives vertes.


    4 commentaires
  • Pour accompagner les plats de viandes et de volailles, la sauce madère est un véritable délice. En plus, elle est facile à préparer.

    Délices d’Annie : La sauce madère

    Historique de la sauce madère

    La sauce madère a été servie pour la première fois lors d’un banquet organisé par le Prince Albert de Belgique, en 1903. Elle accompagnait alors un jambon d’York. Depuis, cette sauce connaît un fort succès et est servie en accompagnement de diverses préparations à base de viande : rognons de viande, langue de bœuf, steak, filet de bœuf, gibier, etc. À partir des années 1950, elle est devenue une incontournable lors des repas de mariage.

    Les ingrédients de base de la sauce madère

    La recette traditionnelle de la sauce madère nécessite de l’échalote, des champignons, du beurre, du bouillon, un bouquet garni et des fines herbes (persil, ciboulettes, cerfeuil, ou de l’estragon selon vos goûts), sans oublier le sel, le poivre et le madère. D’autres variantes de cette sauce se préparent avec des légumes (de la carotte par exemple) ou du porto. Certains y ajoutent de l’ail, et éventuellement de la farine pour l’épaissir.

    La préparation de la sauce madère

    La sauce madère se prépare en quelques minutes. La première étape consiste à faire suer l’échalote, les champignons, et éventuellement la carotte, tous préalablement ciselés dans du beurre. Ajoutez ensuite le madère et laissez réduire, versez le bouillon, et additionnez le bouquet garni et les herbes souhaitées. Continuez la cuisson sur feu doux jusqu’à obtenir une belle consistance. Assaisonnez à votre goût avant de passer le tout au chinois. Pour finir, ajoutez-y une noix de beurre. Et voilà, votre sauce madère est prête. Elle se sert chaude.

    Des plats à la sauce madère à découvrir sur les Délices d’Annie

    De la langue de bœuf, du délice de volaille… tous assaisonnés de sauce madère, sur Délices d’Annie, vous pouvez trouver un vaste choix de plats préparés accompagnés de cette délicieuse sauce. Tous sont concoctés suivant des recettes traditionnelles et avec des ingrédients de premier choix.


    2 commentaires
  • Offrez-vous une expérience culinaire unique avec cet accord mets-vin : le bœuf bourguignon marié à un Château Grand Jean. Vous pouvez vous procurer ce plat cuisiné sur le site des Délices d’Annie et le vin sur Délices et Gourmandises.

    À propos du Château Grand Jean

    Le bœuf bourguignon des Délices d’Annie accompagné d’un Château Grand Jean : de quoi ravir les palais les plus exigeantsChâteau Grand Jean est un vin rouge composé de 60 % de Merlot, 35 % de Cabernet Sauvignon et de % de Cabernet Franc. Il est concocté à partir de fruits qui ont bénéficié d’un excellent ensoleillement et arrivés à l’optimum de leur maturité. C’est un vin sucré avec d’intenses arômes de fruits rouges. Avec 13,5° d’alcool, il est à la fois puissant et corsé. Il se caractérise par un tanin discret et une acidité rafraichissante.

    Le bœuf bourguignon des Délices d’Annie

    Le bœuf bourguignon, comme son nom l’indique, est un plat traditionnel originaire de la Bourgogne. Ce mets est tellement savoureux que sa réputation dépasse les frontières de sa région natale. Les Délices d’Annie veille notamment à en conserver toute l’authenticité et prépare ce plat suivant la recette d’antan. La viande est marinée puis sautée à feu vif avec du beurre et de l’échalote avant d’être mijotée pendant deux heures dans du vin du chinon (allongé avec de l’eau si nécessaire), des champignons et des légumes. Pour quatre personnes, il faut notamment 650 g de viande, des carottes, des champignons, des oignons, de l’ail, de l’échalote, du thym, du laurier, du girofle, de l’huile d’olive, du beurre, de la moutarde et un jaune d’œuf, sans oublier 65 cl de vin de Chinon. À noter que la recette de ce plat est disponible sur le site des Délices d’Annie.

    Château Grand Jean et le bœuf bourguignon des Délices d’Annie : une belle association

    Le bœuf bourguignon de Délices d'Annie s’accompagne parfaitement avec un Château Grand Jean. Le caractère sucré et corsé de ce vin rehaussera le goût de la viande. Les deux se complètent parfaitement pour un délicieux cocktail de saveur en bouche.

     


    2 commentaires
  • Depuis de nombreuses années, je passe régulièrement commande sur le site Délices d’Annie, car j’aime la bonne cuisine, mais ne suis pas très douée pour ce qui est de la préparation de petits plats. Cela me permet de goûter de nombreuses recettes, issues de terroirs variés, sans avoir à trop me compliquer la vie. Je remplis ainsi le bon de commande et je règle par carte bancaire, ce qui me permet d’être livrée au plus vite. Mon mari apprécie également les mets que je reçois et il passe lui-même commande de temps à autre.

     

    Mon plat préféré chez Délices d'Annie

     

    Henriette est une adepte du site Délices d’Annie

    Avec le site Délices d’Annie, je n’ai jamais été déçue par ce que j’avais commandé et tout arrive frais, dans le respect des conditions d’hygiène et de sécurité. J’ai déjà goûté à la plupart des plats, mais ma préférence va sans contestation pour le cassoulet au magret de canard. Cette recette typique du sud-ouest me rappelle mon enfance, lorsque nous passons, mes frères et moi, nos dimanches chez nos grands-parents. C’était en effet le plat que ma grand-mère nous cuisinait le plus souvent.

     

    La première fois que je l’ai commandé, sur le site Délices d’Annie, j’étais un peu sceptique, mais lorsque j’ai pris la première bouchée, j’ai immédiatement retrouvé les parfums de mon enfance. Avec mon mari, nous le dégustons généralement avec un vin rouge du médoc, un Fronton ou un Bergerac, qui se marie subtilement avec les saveurs du canard.

     

     Délices d’Annie m’ a  récompensé pour ma fidélité

     

    Henriette est une adepte du site Délices d’Annie

    Il y a quelques années, alors que nous rentrions de vacances avec mon mari, nous avons reçu un courrier envoyé par  Délices d’Annie qui n’annonçait que j’avais été sélectionné pour participer au grand tirage au sort annuel. Nous avons été agréablement surpris et impatients du résultat. Deux semaines plus tard, un coup de téléphone nous a avertis que nous avions remporté un téléviseur LCD dernier modèle. Notre joie fut immense, car nous voulions justement changer notre vieille télévision. Nous profitons maintenant d’une qualité d’image exceptionnelle pour regarder nos films préférés. Nous remercions encore grandement Les Délices d’Annie pour ce cadeau et toutes les savoureuses préparations qu’ils nous proposent.


    1 commentaire
  • Les calamars à la sauce américaine, c'est l’un des plats gourmands et savoureux proposés par Les Délices d’Annie. Ce délicieux mets se compose de tendres petits cubes de calamars baignant dans une sauce tomate onctueuse aromatisée aux épices douces. Vous pouvez vous faire livrer ce plat exquis en le commandant sur Les Délices d’Annie. Cependant, nous vous proposons la recette de ce plat pour que vous puissiez le réaliser vous-même.

    Une recette pleine de saveurs pour régaler vos papilles avec Délices d'Annie

    Pour des calamars à la sauce américaine aux saveurs authentiques, Les Délices d’Annie vous conseille d’utiliser des produits frais et de qualité. Pour régaler 4 personnes avec ce délicieux plat de Délices d'Annie, vous avez besoin de :
    Des calamars à la sauce américaine proposés par Les Délices d’Annie-    1 kg de calamars
    -    4 tomates
    -    2 gros oignons
    -    2 gousses d’ail
    -    2 cuillères à café de concentré de tomates
    -    Un bouquet garni (thym, laurier et persil)
    -    3 cuillères à soupe d’huile d’olive
    -    15 g de beurre
    -    1 petit verre de cognac
    -    25 cl de vin blanc
    -    Un peu de poivre de Cayenne, de piment doux et de paprika
    -    Du sel

    Les étapes de la préparation des calamars à la sauce américaine

    Videz les calamars, puis nettoyez-les abondamment à l’eau. Coupez-les en petits cubes avant de les égoutter sur du papier absorbant. Dans une poêle, faites rissoler les calamars avec deux cuillerées d’huile d’olive et la moitié du beurre pendant quelques minutes sans cesser de remuer.

    Après avoir mondé les tomates, pelez-les puis concassez-les. Émincez les oignons et faites-les revenir dans une sauteuse avec le reste d’huile d’olive et de beurre jusqu’à l’obtention d’une belle couleur dorée. Ajoutez-y les calamars, puis le cognac et faites flamber. Ajoutez les tomates et le vin blanc, assaisonnez et laissez cuire pendant un quart d’heure.

    Ajoutez à votre préparation les gousses d’ail épluchées et ciselées ainsi que le bouquet garni. Assaisonnez votre plat selon votre convenance avec les épices, couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que les calamars soient tendres et que la sauce soit onctueuse.

    Ce plat proposé par Les Délices d’Annie se sert chaud avec du riz blanc.


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique